braquage à gauche - smclubdefrance

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

SM manuel technique > Direction

Braquage à gauche - Fig. 2

La variation de volume de la chambre B (augmentation) excerce sur la section S du piston une force prépondérante qui déplace la crémaillère vers la gauche.
Cet asservissement très efficace ne laisse au conducteur qu'un faible effort à assumer au braquage, ce qui rend le véhicule très maniable en conduite de ville et facilite à l'extrême les manoeuvres en garage.

Grâce au profil de la came, l'effort croît avec l'angle de braquage, ce qui permet au conducteur une grande précision dans ses changements de direction.

2 - Principe de centrage de la direction en ligne droite

Le très faible effort à exercer sur le volant de direction lors braquage nécessite un centrage parfait de celle-ci en ligne droite afin d'obtenir une excellente stabilité.
De manière à conserver cette stabilité, quelle que soit la vitesse du vehicule, l'effort de centrage, appliqué sur le came par le galet, croîten fonction de cette vitesse par l'interm édiaire du régulateur centrifuge.

Cette augmentation de l'effort de centrage permet en outre, lors des changements de cap à vive allure, une très grande sûreté. Le régime de rotation du régulateur de pression monté sur la face AV de la boîte de vitesses est lié à la vitesse du véhicule.

Position neutre 50 km/h - Fig. 3

La pression fournie par le régulateur centrifuge agit sur le piston de rappel et permet ainsi le centrage de la direction en ligne droite.

Position neutre 200 km/h - Fig. 4

Sous l'action de la force centrifuge, les masselottes s'écartent, le tiroir T2 se déplace créant une augmentation de pression sur le piston de rappel, ce qui accentue de façon efficace le centrage de la direction en ligne droite.

Regulateur Centrifuge
 
Retourner au contenu | Retourner au menu