Architecture page 1 - smclubdefrance

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

SM manuel technique > Architecture

Architecture - Position des organes


Le principe de ce modèle était à l'étude depuis plusieurs anneés, en particulier pour certains de ses éléments (la direction à rappel asservi, par example).
Citroën avait le désir de produire la voiture de prestige qui, depuis la seconde guerre, manquait en France. Mais ces traveaux n'étaient pas prioritaires et devaient c éder le pas aux études de création, à l'évolution des modèles de grande série.
Ce n'est qu'à la suite des accords avec Maserati et à la prise de contr ôle de cette marque par le groupe Citroën, en 1968, que le désir de concrétiser publiquement cet accord au niveau du produit a conduit à pousser les é tudes, en collaboration avec Maserati, qui devait fournir le moteur.
Toutes les autres recherches ont été réalisées au bureau d'études et au labatoire Citroën. Le dispositif de commande hydraulique des phares (correction d'assiette et phares directionenels) a cependant été étudié et réalisé en collaboration avec le bureau d'é tudes des projecteurs Cibié. Les essais ont été accomplis à la fois sur le circuit d'essais privé de Citroën et, en extérieur, avec un prototype SM habillé d' une fausse carrosserie de DS, pour des impératifs de discrétion.

1. Direction à crémaillère à assistance Hydraulique variable en fonction de la vitesse avec rappel asservi en ligne droite
2. Suspension Hydrauplneumatique à 4 roues indépendantes
3. Traction avant
4. Moteur MASERATI 6 cylindres en V à 90° à 4 arbres à cames en tête
5. Boite à 5 vitesses synchronisées
6.  4 freins à disque assistés à double circuit avec répartition de freinage
7. Carrosserie autoporteuse répondant aux normes de sécurité internationales
8.   6 projecteurs à iode
9. pompe à essence électrique Bendix

Moteur

Moteur Maserati type C114-1

6 cylindres en V 90°.
Alésage: 87 mm. Course: 75 mm.
Cylindrée unitaire: 445 cm3. Cylindrée totale: 2670 cm3.
Rapport volumétrique: 9/1 (supercarburant).
Puissance fiscale: 15 CV.
Puissance réelle:

  • 180 ch SAE ou 132,5 Kw à 6250 tr/mn,

  • 170 ch DIN ou 125 Kw à 5550 tr/mn.

Puissance spécifique DIN: 63,6 ch/litre, ou 46,8 Kw/litre.
Couple maximum :

  • 23,8 m.Kg SAE ou 233,5 m^N  à 4000 tr/mn,

  • 23,5 m.Kg DIN ou 230,5 m^N  à 4000 tr/mn.


Construction
Bloc-moteur en alliage léger. Chemises amovibles en fonte.
Culasses en alliage léger à turbulence orientée. Les chambres de combustion sont hémispériques. Pour accroître la turbulence, on a donné à la chambre de combustion et au piston une forme particulière. Les sièges et les guides de soupapes sont rapportés.
Distribution: 2 soupapes en tête par cylindre en V à 90° commandées par 4 arbres à cames en tête entraînés  par chaînes. Chaque  arbre à cames est porté par 3 paliers.
Vilebrequin en acier forgé. à 4 paliers. Longueur: 402 mm. Ø des paliers: 76,20 mm - Ø des manetons: 57,15 mm.
Bielles: en acier forgé. Entraxe 144 mm.
Pistons en alliage léger avec anneau de rétention. Chaque piston comporte 3 segments dont 1 racleur.
Les axes des pistons sont montés « serrés » dans les pieds de bielles et « libres » dans les pistons.

1. Pompe HP
2. Compresseur (Climatiseur)
3. Alternateur
4. Allumeur
5. Arbre à cames
6. Tendeur de chaine de distribution
7. Vilebrequin à 4 paliers
8. Pompe à huile
9. Turbine de Pompe à eau

1. Couvre-culasses
2. Bloc-cylindres
3. Carter inférieur du bloc-cylindres faisant office de chapeaux de paliers
4. Carter d'huile
5. Carter de distribution
6. Culasses

 
Retourner au contenu | Retourner au menu